Derya Yildirim & Grup Simsek - Artiste du Radio Meuh Circus Festival 2020

Derya Yıldırım & Grup Şimşek

Une jeune musicienne et chanteuse turque fait équipe avec Greta Eacott, fantastique batteuse londonienne (G-Bop Orchestra, One Take Records), et trois quarts de l’Orchestre du Montplaisant (Antonin Voyant, Graham Mushnik, Andrea Piro), de l’écurie Catapulte Records pour quelques relectures de classiques et compositions lues au prisme d’une pop-rock psychédélique. Frisson garanti!
Une histoire d’Anatolie (région de Turquie) aujourd’hui ou plutôt de relation « outernationale » comme ils le disent avec Derya Yıldırım & Grup Şimşek (prononcer Chimchek – qui veut dire La foudre)

Derya Yıldırım, étudiante germano-turc de 23 ans, est née et a grandi à Hambourg, de parents originaires de Sivas (Anatolie centrale), elle joue du saz (luth avec un long manche assez fin) étudiant aussi le piano et le saxophone au conservatoire.
En 2014, quand elle participe au festival New Hamburg dans le quartier populaire de Veddel, elle rencontre les musiciens français de l’orchestre Montplaisant (Antonin Voyant, Graham Mushnik, Andrea Piro) et une batteuse anglaise (Greta Eacott). Ils habitent tous entre Berlin, Saint-Etienne et la campagne Jurassienne, pas toujours simple d’organiser des concerts et des répétitions mais ils décident de créer le Grup Şimşek et d’enregistrer 4 titres.

Précision : Şimşek veut dire tonnerre, éclair, tout comme le prénom Yildirim, mais il y a une nuance : l’un évoque le son de la foudre et l’autre la foudre en elle-même.