Gones - Artiste du Radio Meuh Circus Festival 2020

Gones

Gones est un DJ et producteur français, fidèle à ses valeurs musicales et personnelles…

Au début

Sa carrière a débuté en 1982 lorsqu’il monte la première fois sur scène pour jouer de la trompette avec son groupe d’école. Ce n’est qu’après s’être « fait la main » sur la platine de son père, qu’il reçu enfin la sienne et commença à collectionner les disques.
1988 est l’année de sa première apparition publique en tant que DJ.
Durant les années 90, l’âge d’or du Hip-Hop, Gones se plonge dans l’apprentissage de ce que l’on appellera quelques années plus tard le turntablism. Il collabore avec différentes figures du Hip-Hop français, tout en peaufinant ses techniques de scratch et de pass-pass. Il partage notamment la scène avec Alliance Ethnik, IAM, Buckshot LeFonque et The Roots, pour ne citer qu’eux.
Il se penche également sur l’émergence de la culture House et fait du titre « Big Fun » d’Inner City un indispensable de ses bacs de disques. Son premier voyage à New York, en 1994, lui fait d’ailleurs prendre conscience qu’il est possible d’allier ces deux cultures lors de soirées. Il découvre également les mythiques clubs Palladium, Sound Factory, Shelter House et les sets de Funk Master Flex, François K, Louie Vega, Kid Capri et bien d’autres encore.

Technique et sélection

À son retour en France, il s’installe à Paris et sillonne les clubs et les bars de la capitale. On le retrouve aux platines du What’s Up Bar, du Palace, du Bataclan ou encore des Bains Douches. Inspiré par différents courants de la « Black Music », qu’il s’agisse de Soul, du Funk ou de World Music, Gones a toujours su réunir son public sur le rythme de ses musiques favorites.

Du Jazz à la House, du Disco au Broken Beat

Il fait aujourd’hui partie des quelques DJ’s qui continuent à mixer en alliant sa technique à ses sélections, ce qui lui confère une identité propre. Reconnu pour la qualité de ses sets, le monde de la mode lui ouvre ses portes. On le croise alors au salon du prêt-à-porter Who’s Next et il devient le DJ des after-show de Louis Vuitton.
Son professionnalisme le propulse également dans de nombreux événe- ments institutionnels et soirées privées.
Le GHETTOBLASTERSHOW est un autre moyen pour Gones de connecter son public. Une émission hebdomadaire diffusée sur la radio toulousaine Campus FM et que l’on retrouve en streaming sur Mixcloud, Spotify et iTunes.
Il s’agit d’un mix d’une heure, sans frontières musicales, un voyage à travers les époques et les styles. Suivi par plus de 20 000 personnes sur Mixcloud et plus de 800 000 écoutes à travers le Monde.